Ho! Ho! Ho! La lecture en cadeau!

Les suggestions de Gabriel

Par Gabriel Morrissette

Le P’tit Journal m’a demandé de vous suggérer une liste de bédés récentes à offrir ou à lire pendant les Fêtes. Voici mes suggestions!

Paul au parc, Michel Rabagliati, éditions La Pastèque
Je vous propose le tout dernier d’une délicieuse série de 7 albums de Michel : Paul au parc. Michel y explore les thèmes du mentorat et du scoutisme sur fond de crise d’octobre dans le quartier Rosemont, à Montréal. Cet album, tout simplement splendide, vient d’être sélectionné pour le Festival d’Angoulême! Je suis un fan du travail de Michel depuis plusieurs années. C’est de la grande bédé! Le dessin sert admirablement bien une histoire captivante et l’émotion nous guette à chaque page. Un splendide tour de force. Bravo Michel!

Les Nombrils : Un couple d’enfer, par Dubuc et Delaf, éditions Dupuis

Je vous suggère une autre excellente série québécoise de bédés! Dédiée à un public ado, la série a obtenu bon nombre de récompenses. Dans le 5e volume, l’amitié du trio d’enfer (Jenny, Vicky et Karine) est toujours aussi toxique et sera mise à rude épreuve alors que Karine trouve un amoureux. Le dessin des Nombrils est toujours aussi solide et fluide et l’histoire encore plus résolument humoristique. Un choix gagnant! Le suicide de la déesse, Simon Labelle, éditions 400 coups, collection Mécanique Générale

Avec Le suicide de la déesse, je vous propose un de mes grands coups de cœur de l’année!. Une fable pour adultes sur préoccupations sociales et écologiques. Un dessin impeccablement stylisé d’une élégance toute naturelle, une histoire très bien ficelée et intelligente. Rien d’étonnant à ce que Le suicide de la déesse ait remporté le Bédélys Québec aux 12e prix Bédélys. Une splendide découverte à petit prix! À lire et relire tellement l’histoire est riche et le dessin dense.

Habibi, Craig Thompson, éditions Casterman

Je suis devenu fan du travail de Thompson avec son superbe Blanquets. J’attendais Habibi avec impatience et j’ai été encore une fois très agréablement surpris! Un scénario ambitieux et extrêmement bien structuré. Le dessin est toujours aussi magnifique, plein d’énergie, superbement détaillé et pourtant toujours spontané. L’histoire est destinée à un public adulte et présente une vision fascinante de la culture arabe avec un point de vue tout à fait unique.

Omni-visibilis, Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme, éditions Dupuis

Soudainement l’humanité tout entière peut voir, entendre et ressentir ce que vit un homme. Imaginez un peu être cet homme( qui a ses travers comme nous tous). Débilement drôle! Surtout parce que l’idée de départ de ce roman graphique merveilleusement bien écrit par Trondheim (Formidables aventures de Lapinot, Petits Riens, Bludzee, etc.) était de suivre un quidam ordinaire qui vit cette situation. Et ça dérape! Tout le monde veut s’approprier cet homme. Humour grinçant et truffé de délicieux rebondissements. Le dessin est de Matthieu Bonhomme. Je suis un fan du travail de virtuose de Bonhomme(Le marquis d’Anaon, Messire Guillaume, Le voyage d’Esteban, etc.). Je savais donc qu’il dessinait de façon grandiose les bédés historiques. Avec Omni-visibilis, j’ai appris qu’il dessine avec autant de virtuosité les histoires contemporaines et de science-fiction. Je me garde Texas Cowboy, son dernier album, à lire pendant les Fêtes.

Parker : L’organisation, Darwyn Cook , éditions Dargaud

Finalement, si vous aimez les sensations fortes, les thrillers et les films noirs des années 60, je vous invite à lire Parker. 150 pages haletantes de la vie du truand Parker qui vient de changer de visage. C’est solidement dessiné et admirablement bien écrit. Bien que l’album soit dessiné dans un style très cartoon, c’est un thriller pour un public averti!

Bonnes lectures des Fêtes!

Gabriel Morrissette
illustrations-bédés-cartoons-story boards


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Login

Bienvenue! Connectez-vous à votre compte

Se souvenir de moi Mot de passe oublié?

Lost Password