Le p'tit Journal de Malartic

À Malartic, la politique est un art !

De gauche à droite : M André Vezeau, maire, M. Paul Rousseau, artiste peintre et Mme Sylvie Daigle Conseillère.

Par Samuel Larochelle

Le 31 janvier dernier, l’art s’est invité en politique, alors que l’exposition « Au gré du temps », de l’artiste peintre Paul Rousseau, a été dévoilée au cours d’un vernissage organisé entre les murs de la salle du conseil de la Ville de Malartic.
Imitant l’initiative de plusieurs conseils de ville en province, les dirigeants municipaux de Malartic ont décidé d’offrir la chance à deux artistes par année d’exposer leurs œuvres dans la salle du conseil, de janvier à juin et de juillet à décembre. « Après le succès connu avec les 6 œuvres d’art publiques, le conseil de ville désirait continuer à promouvoir la culture dans notre communauté », explique le maire de Malartic, Monsieur André Vezeau, par voie de communiqué.

Peintre autodidacte, Monsieur Paul Rousseau demeure à Malartic depuis près de 35 ans. Boucher pendant 15 ans et travailleur de l’usine Domtar pendant plus de 20 ans, le retraité apprécie pouvoir se consacrer à la peinture et affirme être honoré de vivre une telle expérience. « C’est la troisième exposition solo que je fais depuis mes débuts en peinture, il y a presque 15 ans. C’est un grand plaisir pour moi d’avoir été choisi. »

Les artistes qui veulent obtenir la même vitrine que les six peintures à l’huile de M. Rousseau ont jusqu’au 15 mai et jusqu’au 30 novembre de chaque année afin de soumettre leur projet d’exposition. Qu’il soit question de peinture, de photographie, de sculpture ou de toute autre forme d’art, la Ville de Malartic invite les artistes à manifester leur créativité avec enthousiasme.

Taggé avec: , , , , ,

Laisser une réponse

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.