La Ville de Malartic améliore le sort de la collectivité une goutte à la fois

Par Samuel Larochelle

Lors du plus récent conseil municipal, tenu le mardi 26 juin dernier, plusieurs décisions ont été prises par la Ville de Malartic afin d’améliorer le sort de l’eau et de l’air de la collectivité, dont celles de créer la Journée compte-gouttes et de supporter l’agrandissement du jardin communautaire.

Alors que la Semaine de l’eau potable prendra son envol partout au Québec à la mi-juillet, la Ville de Malartic a choisi d’imiter plusieurs municipalités de la province en faisant du 15 juillet la Journée compte-gouttes, afin d’encourager les gens à économiser l’eau. « On va arrêter la fontaine d’eau qui fonctionne en permanence devant l’Hôtel de Ville et on va demander aux citoyens de ne pas arroser leur pelouse, leurs fleurs, et surtout pas leur asphalte, pendant la journée », déclare le maire André Vezeau.

Malartic place également ses pions afin de participer à une plus grande offensive d’économie d’eau potable, dès l’an prochain. « On prépare un programme pour la Semaine de l’eau potable 2013 où nous allons inciter les résidants à diminuer les chasses d’eau dans leurs toilettes, affirme M. Vezeau. Comme il est prouvé que c’est l’endroit où nous gaspillons le plus d’eau, parce que nos réservoirs sont trop grands, la Ville de Malartic va fournir le matériel aux citoyens pour réduire de moitié la consommation d’eau de leurs toilettes. Cela représente un investissement de 20$ par toilette, mais nous allons rembourser nos frais grâce aux économies d’eau réalisées après un an. »

Un jardin qui veut grandir
Les responsables du jardin communautaire de Malartic ont demandé le soutien de la Ville afin d’agrandir et d’améliorer les services déjà aménagés en installant l’eau courante. « On doit encore évaluer les coûts, mais on croit que ça pourrait nécessiter un investissement de 15 000 dollars, explique M. Vezeau. Au cours des deux prochaines semaines, nous allons rencontrer les gens du jardin communautaire pour bien cibler leurs besoins. »

Bruit et qualité de l’air
Une des trois stations installées en septembre dernier, afin de mesurer le niveau de bruit et la qualité de l’air, sera bientôt déplacée de quelques mètres, au bout de la rue Dr Brousseau. « Avec une station près de la minière et l’autre sur le boulevard LaSalle, on trouvait que les trois stations étaient trop rapprochées. Avec l’ancienne configuration, on n’arrivait pas à obtenir d’informations pour le quartier de l’hôpital. À partir de maintenant, on va mieux couvrir le territoire. »

Demandes d’aide financière
Alors que la troisième phase de son projet de rénovation est entamée, la Maison de la Famille a demandé 5000 $ à la Ville de Malartic afin de financer une partie de ses travaux.  Dernièrement, la Ville a remis les profits amassés au cours de sa classique de golf annuelle à cet organisme soit un montant approximatif de 2500.00$. Par la même occasion, la minière Osisko s’est engagée à donner une somme égale à la celle de la Ville afin de supporter les services offerts aux familles  par cet OSBL.


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Login

Bienvenue! Connectez-vous à votre compte

Se souvenir de moi Mot de passe oublié?

Lost Password